MOBILIZ, le programme de social business de Renault pour une mobilité solidaire

Ce mercredi 11 juillet, j’ai eu l’opportunité de participer au lancement officiel par Carlos Ghosn du programme de Social Business de Renault : MOBILIZ. Il indiquait:  « ce programme renforcera l’ancrage local de Renault et ouvrira la voie à de nouvelles solutions de mobilité, économes et innovantes.»

L’incapacité de se déplacer, en particulier l’impossibilité d’acquérir ou d’entretenir un véhicule est un facteur important d’exclusion sociale et économique. L’ambition du programme MOBILIZ est ainsi de proposer des solutions innovantes pour faciliter l’accès à la mobilité des personnes en situation de précarité.

La mobilité, condition de l’insertion : de nombreux emplois, notamment peu ou non qualifiés, sont éloignés des centres urbains ou leurs horaires ne correspondent pas toujours à ceux des transports en commun. La mobilité et les moyens de se déplacer ont radicalement changé ces 40 dernières années,  la distance pour se rendre sur son lieu de travail ayant été multipliée par six. La capacité de mobilité devient également une compétence à acquérir dans une société où 2 millions de personnes sont touchées par l’illettrisme et où 10% de la population active n’a pas son permis de conduire. La contrainte économique d’un poste de dépenses annuel moyen de 4.400€ par ménage renforce l’exclusion sociale.

Pauvreté et mobilité en France. Le seuil de pauvreté en France est fixé à 954€ par mois pour une personne seule, ce qui représente plus de 8 millions de personnes (13% de la population). L’Observatoire de la mobilité estime à 15 millions le nombre de personnes qui rencontrent des difficultés de mobilité pouvant constituer un frein à l’insertion sociale.

L’optique Social Business du programme Renault : MOBILIZ s’inscrit dans la définition du social business portée par Muhammad Yunus (> voir les articles sur le sujet): « On développe un Social Business pour résoudre un problème social de façon entrepreneuriale. Le principe de fonctionnement : ni perte, ni distribution de dividendes; les profits sont réinvestis pour maximiser l’impact social

Pour le lancement de MOBILIZ, François Rouvier, directeur du social business et Claire Martin, directrice de la responsabilité sociale de Renault, ont invité plusieurs intervenants impliqués dans des projets de social business à mieux définir cette nouvelle manière d’articuler entreprises privées, acteurs sociaux de terrain et pouvoirs publics: Martin Hirsch, président de l’Agence du Service Civique, Emmanuel Faber, directeur général délégué de Danone, Jean-Marc Borello, directeur du groupe SOS et Frédéric Dalsace, titulaire de la chaire Entreprise et Pauvreté d’HEC.

Dans l’extrait vidéo suivant (3’54 »), Claire Martin explicite le besoin d’une compréhension fine des besoins et des contraintes des personnes en situation de précarité pour offrir des solutions « innovantes, frugales et pérennes ».

Emmanuel Faber revient sur le rôle social de l’entreprise et la manière dont les problèmes sociaux, que le développement économique, les autorités publiques ou le travail des ONG n’ont pas pu résoudre, peuvent trouver une solution par le social business. Il redit également l’impérieuse nécessité d’une coalition d’acteurs réunissant le secteur privé, l’Etat et les organisations sans but lucratif qui, chacun de leur côté, ne sont pas en mesure de résoudre certaines problématiques. Cette co-construction est facilitée par la « zone démilitarisée » que permet la non-recherche de profit pour l’actionnaire de la logique du social business : pas de pertes, pas de profits.

Frédéric Dalsace utilise quant à lui une image liée à une vieille pub télé pour illustrer que le social business c’est la mise à disposition de toute la compétence et la puissance de l’entreprise pour résoudre de manière différente une problématique sociale. 

Renault-MOBILIZ, de quoi s’agit-il ? Le dispositif mis en place permet par exemple à une personne en difficulté de mobilité, qualifiée et orientée par une association partenaire, d’accéder à une maintenance à prix coûtant de son véhicule dans un garage solidaire (concession ou agent du réseau Renault qui s’est porté volontaire). L’accueil et le traitement de l’intervention sont identiques à ceux d’un client habituel (même café d’accueil !), les opérations étant effectuées par les techniciens du réseau Renault. Le véhicule peut ainsi être maintenu en état de fonctionnement à un prix adapté aux revenus de la personne.

Un projet en co-construction. Les critères d’éligibilité et l’orientation vers les garages solidaires se fait par le biais de l’association Voiture & Co, à même d’évaluer les besoins de mobilité de la personne et de trouver une solution adaptée : formation, location de divers moyens de transport ou orientation pour un entretien ou une réparation vers un Garage Renault Solidaire. Comme toujours dans un projet de social business, MOBILIZ s’appuie sur le travail coordonné de différents partenaires associatifs et du réseau d’agents et de concessionnaires du constructeur.

L’association Voiture &Co a été crée en 1998 « pour permettre à tous de se déplacer mieux en polluant moins« . Le site Internet www.bougezversl’emploi.com présente les différentes actions proposées dans leurs plateformes régionales, notamment dans l’accompagnement des personnes pour qui mobilité rime avec emploi. Le bilan 2011 et perspectives 2012 est disponible > ici

Par ailleurs, un fonds d’investissement, Mobiliz Invest, doté à ce jour par Renault de 5 millions d’euros, finance les structures innovantes développant des solutions de mobilité pour les personnes en difficulté sociale et financière. Le développement au plan national des plateformes de mobilité de Voiture & Co fait donc partie des premiers projets financés.

Parrainage de la Chaire « Entreprise & Pauvreté » de HEC Paris : Renault a décidé de parrainer ce programme dirigé par Bénédicte Faivre-Tavignot qui vise à contribuer à une économie plus inclusive, créatrice de valeur économique et sociétale pour lutter contre la pauvreté. Partager les connaissances existantes sur le social business, échanger avec les autres entreprises engagées dans cette démarche et bénéficier du soutien et des conseils d’experts ont motivé l’équipe de MOBILIZ à ce partenariat plus académique.

Un projet de Social Business prend sens s’il permet de remplir un peu mieux, un peu plus loin, la mission de l’entreprise; il doit être en phase avec ses valeurs et impliquer ses collaborateurs. Il se co-construit avec d’autres partenaires. Tous les ingrédients semblent réunis autour de MOBILIZ. Dans une actualité très morose pour l’industrie automobile française, le lancement de cette initiative renforçant la mission de Renault, la mobilité durable pour tous, est significative.

A propos Nicolas Cordier

Social business intrapreneur, corporate changemaker, dreamer and doer, blogger on liberated compagnies, open innovation & how to be an actor in a changing world
Cet article, publié dans Social business, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour MOBILIZ, le programme de social business de Renault pour une mobilité solidaire

  1. michon dit :

    Grâce à cette présentation, à un engagement à 5 ans, Renault donne un aperçu de ce que peut donner un programme d’intraprenariat social, dans une grande entreprise des Pays du Nord.
    Laissons de côté pour le moment la définition purement « yunusienne » du social business, qui n’est pas la chose la mieux partagée aujourd’hui entre experts, praticiens et clients dits fragiles ou vulnérables.
    L’impact déterminé ex-ante est précis et je fais confiance aux équipes de Mobiliz et de Voiture &Co pour le mesurer au moins annuellement. Revoyons-nous le 11 juillet 2013 !
    Antoine Michon
    Mezzocredit accompagne l’entrepreneuriat social.

  2. Ping : L’innovation sociale, un puissant levier de transformation des entreprises | Nicolas Cordier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s